Design et Histoires

Le blog de Jocelyne Leboeuf

26 février 2014    Design(s)/Histoire(s)

Porza and Jacques Viénot : from an artists’ melting pot to a program for French industrial design

When Jacques Viénot suggested the creation of an international federation at the Congress ‘Beauté, bien-être et source de richesse’ (Beauty, well-being and source of wealth) in Paris in 1953, he became the driving force behind the Industrial Aesthetics movement in France. Before the Second World War, his career was linked to the world of decorative arts. His involvement in artistic circles and his standing as a businessman were an integral part of the international outlook which led him to create the French branch of Porza at the beginning of the thirties.

This association encouraged dialogue and understanding between nations. It was a place conducive to passionate debates in the field of the arts and intellectual thinking in the 1930s. The Second World War put a brutal end to this venture. Porza’s pacifist ideas were no longer plausible, indeed they could even have been viewed as suspicious, and this story remains a little-known episode in the cultural history of the interwar years. In the Viénot family archives, we were lucky enough to find a members’ newsletter, Nouvelles Brèves. Updated each month between 1932 and 1938, the document provides us with the names of the key members and allowed us to retrace the ideological context of Porza’s creation, as well as its ties with French artistic circles.

The research question considered in this text centres on the extent to which Porza played a seminal role in Jacques Viénot’s commitment to the creation of the industrial design movement in the 1950s.

[Read more →]

[ Lire → ]

Tags: Design(s)/Histoire(s)

21 mai 2011    Design(s)/Histoire(s)

Lettre d’un jeune designer suédois en 1971

1970-71 – 2010-11, mêmes questions ? quelles questions se posent les jeunes designers actuellement ?

Suite des lettres de jeunes designers des années 1970 adressées à l’ICSID

La revue « Design Industrie » publie en décembre 1971 (n° 106) un certain nombre de lettres adressées à l’ICSID (International Council of Societies of Industrial Design) par des étudiants en design de 34 pays. L’ICSID avait en effet souhaité établir un dialogue avec de jeunes designers. Nous avons fait paraître sur ce blog les écrits d’un jeune designer de Taïwan, d’un jeune designer autrichien, d’une jeune designer anglaised’un jeune designer français et d’un jeune designer indien.

Après une rapide synthèse des contributions précédentes, nous publions ci-dessous la lettre d’un jeune designer suédois qui par son côté très polémique rejoint la lettre du jeune designer autrichien. Ce dernier faisait part d’inquiétudes face à « l’exploitation inconsidérée » de la technologie et à une économie et politique axées sur le profit en priorité. Il  soulignait les risques d’exploitation inconsidérée des ressources planétaires et une perte du sens des « besoins réels ».

[Read more →]

[ Lire → ]

Tags: Design(s)/Histoire(s)

27 février 2011    Design(s)/Histoire(s)

Lettre d’un jeune designer indien en 1971

La revue « Design Industrie » publie en décembre 1971 (n° 106) un certain nombre de lettres adressées à l’ICSID (InternationalCouncil of Societies of Industrial Design) par des étudiants en design de 34 pays. L’ICSID avait en effet souhaité établir un dialogue avec de jeunes designers. Nous avons fait paraître sur ce blog les écrits d’un jeune designer de Taïwan, d’un jeune designer autrichien, d’une jeune designer anglaise, d’un jeune designer français. Nous publions ci-dessous la lettre d’un jeune designer indien, après quelques commentaires sur celles précédemment communiquées.

1970-71 – 2010-11, mêmes questions ? quelles questions se posent les jeunes designers actuellement ?

Le jeune designer de Taïwan soulignait :

- une confusion entre design et art pour la majorité des gens

- une approche du design venant de professeurs ayant étudié en Allemagne ou au Japon

- un manque d’accès à des livres en chinois sur le sujet et un besoin de plus de contacts avec d’autres pays passant par des traductions en anglais

et posait les questions suivantes :

- quelles compétences doit avoir un designer industriel ?

- quelles sont les frontières de la profession ?

Le jeune designer autrichien est très polémique. Il fait part d’inquiétudes face à « l’exploitation inconsidérée » de la technologie et à une économie et politique axées sur le profit en priorité, soulignant les risques d’exploitation inconsidérée des ressources planétaires et une perte du sens des « besoins réels ». Il en appelle à la responsabilité du designer en tant qu’individu.

La jeune designer anglaise est aussi très polémique et regrette que les formations au design soient plutôt destinées à  une élite, privilégiant les aspects artistiques et ne préparant pas à intervenir dans une production conduite par « des ingénieurs, des technologistes de l’ordinateur, des politiciens, des juristes et des entrepreneurs ». Quel rôle jouer « dans leur design » ? Elle prône d’introduire dans le design méthode de travail et processus structuré auxquels pourront contribuer les autres disciplines. Le design doit être impliqué dans » l’innovation industrielle » et elle conclue :

Peut-être l’industrial design souhaite-t-il continuer à s’adresser à une élite. Si c’est le cas, le besoin d’une méthode de design n’existe pas et la formation peut continuer suivant ses vieilles formules. Ce pourrait être une question intéressante à étudier au Congrès. En outre, ou pourrait essayer d’évaluer le pourcentage de la production industrielle qui contribue à l’environnement, en dollards ou en tonnages, dont l’industrial designer est responsable. Peut-être un des buts du Congrès pourrait-il être de prévoir une augmentation de ce pourcentage, et de laisser les futurs designers y participer.

Le jeune designer français renvoie à la seule structure en France qui lui paraisse répondre à ses préoccupations, l’Institut de l’Environnement (projet qui finalement a été très éphémère). Il souligne les difficultés d’insertion professionnelle du designer dans les entreprises au niveau de la conception des produits industriels, même avec une formation d’ingénieur à la base. Il trouve plus pertinent de poser la question « Que peut le design ?  » par rapport à la dégradation esthétique de l’environnement, plutôt que de chercher à définir le design :

Si effectivement le design arrivait à corriger, modifier l’environnement réel, à créer l’environnement futur, la question « qu’est le design ? » n’aurait plus aucun intérêt : ses propres preuves lui suffiraient.

Mais pour cela il faut que le designer puisse intervenir dans les décisions de conception laissées presque exclusivement « aux responsables techniques et aux commerciaux » et il rajoute :

Quand, dans certaines entreprises la notion de designer est considérée autrement qu’une notion de stylisme, il est remarquable de constater qu’il n’est qu’une composante d’une politique marketing. Le design devient alors un processus rétroactif et surdéterminé de création.

Le jeune designer français en appelle au travail pluridisciplinaire tant dans l’étude des besoins que dans celle des moyens à mettre en oeuvre pour les réponses.

Que nous dit P. Rajagopalan, jeune designer indien  ?

[Read more →]

[ Lire → ]

Tags: Design(s)/Histoire(s)

3 décembre 2010    Design(s)/Histoire(s)

icsid Venise 1961 (3)

Deux articles de ce blog évoquent les témoignages de Georges Combet (Directeur général de Gaz de France – président de l’Institut d’Esthétique industrielle) et de Sigvard Bernadotte (pionnier du design industriel en Suède, 1907-2002). Le sujet traité est « le rôle de l’esthéticien industriel dans la société ». Le troisième intervenant sur le sujet, présenté dans la revue Esthétique industrielle, était Karl Schwanger, designer autrichien.

[Read more →]

[ Lire → ]

Tags: Design(s)/Histoire(s)

23 juin 2010    Design(s)/Histoire(s)

icsid Venise 1961 (2)

Cet article relate et analyse le témoignage de Georges Combet (directeur général de Gaz de France et président de l’Institut d’ Esthétique industrielle – France) sur le « rôle de l’esthéticien industriel dans la société », question soulevée lors du deuxième congrès de l’icsid à Venise en 1961 (1). Voir l’article précédent se rapportant à Sigvard Bernadotte sur la même thématique, icsid Venise 1961 (1).

[Read more →]

[ Lire → ]

Tags: Design(s)/Histoire(s)

21 juin 2010    Design(s)/Histoire(s)

icsid Venise 1961 (1)

L’icsid (International Council of Societies of Industrial Design) fondée à la suite du Congrès de Paris en 1953 organise son deuxième congrès à Venise en 1961. Un premier congrès s’était tenu à Stockholm en 1959. Trois thèmes avaient été retenus pour ce Congrès de Venise : la profession d’esthéticien industriel, le rôle de l’esthéticien industriel dans la société et la formation des esthéticiens industriels.

Concernant le rôle de l’esthéticien industriel dans la société, la revue française esthétique industrielle (n° 52_53)  nous relate les allocutions de Sigvard Bernadotte (Suède), Karl Schwanzer (Autriche) et Georges Combet (France).

Il nous a semblé intéressant, dans un blog qui fait une large place à la mémoire des archives, de  retracer ces réflexions qui témoignent des visions engagées des pionniers du design. Le texte ci-dessous se rapporte à Sigvard Bernadotte (1907-2002) auquel l’Institut suédois à Paris (11 mai-18 juillet) consacre une exposition (1).

vue de l'exposition Sigvard Bernadotte (mai-juillet 2010) Institut suédois à Paris

[Read more →]

[ Lire → ]

Tags: Design(s)/Histoire(s)

17 octobre 2009    Design(s)/Histoire(s)

Lettre d’un jeune designer autrichien en 1970

ICSID Students forum 1970

La revue « Design Industrie » publie en décembre 1971 (n° 106) un certain nombre de lettres adressées à l’ICSID(International Council of Societies of Industrial Design) par des étudiants en design de 34 pays. Voir sur ce blog la « Lettre d’un jeune designer chinois en 1970″. La lettre ci-dessous avait été envoyée par un jeune designer autrichien, Herbert Hammerschmied.

[Read more →]

[ Lire → ]

Tags: Design(s)/Histoire(s)

27 août 2009    Design(s)/Histoire(s)

Jacques Viénot and the "Esthétique industrielle" in France (1920-1960)

Article paru dans la revue Design Issues, Volume XXII, Number 1, Winter 2006.

Introduction

The circumstances leading to the emergence of French industrial design, have remained overshadowed by the general history of modernity. The privileged stance of the furniture creator/designer and the frequent use of the word design when referring to a style, reflects a cultural tradition which attaches little importance to the mode of production and to the execution of a project.  Indeed, French industrial design has long suffered from a lack of recognition because it was not acknowledged as a clearly defined professional activity.

[Read more →]

[ Lire → ]

Tags: Design(s)/Histoire(s)

19 août 2009    Design(s)/Histoire(s)

La contribution française à la création d’une organisation internationale du design après la Deuxième Guerre mondiale

Sur le modèle de réunions qui eurent lieu à Londres, en 1951 et à Darmstadt, en 1952, l’ouverture internationale, prônée dès sa création par l’Institut d’Esthétique industrielle (1) , se concrétise par l’organisation à Paris, en septembre 1953, d’un important congrès. Le thème « Beauté, Bien-être et source de richesses » en résume l’ambition. Jacques Viénot (2)  y propose la création d’un « Comité de liaison internationale d’Esthétique industrielle, première étape conduisant à la fondation en 1957 de l’ICSID (International Council of Societies of Industrial Design). Le congrès de 1953 marque une volonté forte de défendre la France, à une période où le pays était fragilisé tant internationalement que sur le plan intérieur. Beaucoup de voix s’étaient déjà élevées avant la guerre pour que la France ne fût pas, selon l’expression utilisée par Jacques Viénot dans son allocution aux congressistes, « une embusquée des temps modernes, eine Drückerbergerin der moderne Zeit… »(3).

Couverture d'Esthétique industrielle, n° 10-11-12 Numéro spécial consacré au Congrès de l'Esthétique industrielle, Paris 1953

Pages extraites du rapport du Congrès de l'Esthétique industrielle, Paris, 1953, Recherches de Mattioli, J. Fouquet, P.Vago et Roger Tallon

Pages extraites du rapport du Congrès de l'Esthétique industrielle, Paris, 1953, Recherches de Mattioli, J. Fouquet, P.Vago et Roger Tallon

Rapport du Congrès de l'Esthétique industrielle, Paris, 1953, couverture

Esthétique industrielle, n° 10-11-12, Comité d'organisation, congrès d'Esthétique industrielle, Paris, 1953

[Read more →]

[ Lire → ]

Tags: Design(s)/Histoire(s)